Elle était souriante (Paroles)


Un jour une petite chatelai-ai-ne
Enlevée par des romanichels
Fut mise dans une chambre malsaine
Tout en haut d’la rue Saint-Michel
La p’tite au caractère rieur
Prit joyeusement son malheur

Refrain

Le lendemain, elle était souriante
À sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs
Grimpan-an-antes
Avec de l’eau de son p’tit arrosoir.

Les brigands furieux de la voir ri-i-re
Lui attachèrent les mains, les pieds
Puis par les cheveux la pendi-i-rent
Au plafond, en face du plancher
Puis la laissant là les voyous
Allèrent chez l’bistro boire un coup

au Refrain

Les bandits jaloux d’son coura-a-ge
Un soir à l’heure de l’Angélus
La jetèrent du sixième éta-a-ge
Son corps tomba d’vant l’autobus
L’autobus qui n’attendait qu’ça
Sur la belle aussitôt passa

au Refrain

Mais les assasins s’acharnè-è-rent [*]
Sur elle à coups d’pieds, à coups d’poings
À coups de couteau la lardè-è-rent
Pour lui faire passer l’goût du pain
Et pour en finir les ch’napans
Ils la noyèrent dans l’océan

au Refrain

Au moment où la pauvre fille
Allait remonter les flots
Un sous-marin avec sa quille
Coupa son corps en deux morceaux
Puis une torpille qui éclata
Fit voler le reste en éclat.

au Refrain

La tempête le vent et l’orage
Soulevèrent les vagues de l’océan
La petite lutta avec courage
Bravant le terrible ouragan
Mais le tonnerre à ce moment
Tombe et foudroie la pauvre enfant

au Refrain

Elle disparut dans l’eau profon-on-de
Une baleine lui bouffa les mains
Sa jolie chevelure blon-on-de
Fut arrachée par les requins
Un p’tit maquereau qui s’balladait
Lui barbota son porte-monnaie

au Refrain

Vous croyez p’tète qu’elle en est mor-or-te
Et cependant il n’en est rien
Malgré cette secousse un peu for-or-te
La p’tite ne se sentait pas bien
Elle prit pour se remettre d’aplomb
Un p’tit cachet d’Piramidon

au Refrain

Images liées: